L'hippodrome du mois
Interview

L'hippodrome du mois

Publié le 15 juil. 2021
Image
Hippodrome de Royan

Escapade balnéaire

Découvrez l’Hippodrome de Royan, perle de l’Atlantique entre Océan et forêt, ce champ de courses pluridisciplinaires organise 13 réunions hippiques à l’année. Bucolique et chaleureux, posez vos valises à Royan pour profiter d’un spectacle de qualité offert par les acteurs des courses et cela dans une enceinte moderne et verdoyante. Philippe GADREAU, récemment élu à la présidence de la société des courses, nous livre ses ambitions à quelques jours de son meeting estival.
 

Président Hippodrome de Royan
Philippe GADREAU, Président de la société des courses de Royan Atlantique

 

  • Président, présentez-vous-en quelques mots ?
    Philippe GADREAU, 70 ans, ancien chef d’entreprise dans le domaine de la communication extérieure et ex-élu local. Président de la société des courses de Royan Atlantique depuis les dernières élections de mars 2019.
     
  • Comment êtes-vous tombé dans la passion des courses hippiques ?
    Pour être franc, par hasard.
    Mon prédécesseur souhaitait que je lui succède après un accompagnement de sa part car je ne connaissais rien au monde des courses hippiques, si ce n’est lors des remises des prix en tant que maire…Plutôt léger ! Mais avec l’aide précieuse des membres du Conseil d’administration, de mes amis Présidents de Châtelaillon et Gémozac, d’une formation accélérée de Pierre PREAUD Secrétaire Général de la FNCH et de lectures assidues sur la filière, j’ai pu faire mon apprentissage assez rapidement. De plus, les professionnels que je côtoie m’ont transmis leur enthousiasme et leur passion.
     
  • Avec 7 réunions hippiques dans l’été et des événements majeurs comme le Trophée vert, l’animation Hippodrome en fête ou encore le Grand Prix de Galop, comment se passent les préparatifs ?
    Bien et plutôt sereinement.
    Nos salariés sont très attachés à la qualité des pistes qu’ils entretiennent au mieux pour qu’elles satisfassent les professionnels. De leur côté, les bénévoles sont très actifs sur l’aspect général de l’hippodrome : accueil du public, propreté, fleurissement…
Trophée Vert Royan

 

  • Cette année votre meeting estival devient CSI (Course Sur Internet) c'est une belle forme de reconnaissance, quel est votre avis sur ce sujet ?
    Comme on dit couramment il faut vivre avec son temps !
    Nous avons fait le choix d’utiliser l’outil numérique avec la retransmission de courses en direct sur Facebook, le fait de devenir CSI est dans la continuité de notre stratégie. Les courses hippiques doivent s’ouvrir plus largement sur le monde extérieur pour « recruter » de nouveaux clients. Ce système va offrir davantage de visibilité à l’hippodrome et permettre aux turfistes qui ne sont pas présents sur site de parier en ligne. Donc nous sommes évidemment très heureux « d’être C.S.I ».
     
  • Selon vous quelle est la recette pour réussir son meeting estival tant sur le plan événementiel que sportif ?
    Parler de recette serait très prétentieux. En revanche, je peux énumérer un certain nombre de conditions favorables.
    La première est que le temps soit clément, c’est basique mais indispensable ! Ni caniculaire, ni pluvieux. Ensuite, il faut « vendre » le meeting en tant qu’évènement à ne pas manquer pendant leur séjour dans la région, qui associe la performance sportive du cheval avec la découverte d’émotions partagées en famille.
    Nous travaillons en étroite collaboration avec l’Office de Tourisme Communautaire pour la promotion de notre site et de nos réunions.
    Nous sommes également présents sur des supports de communication extérieure et dans certains lieux d’hébergement, et dans la presse quotidienne.
     
  • Chaque jeudi vous proposez des visites guidées de l’hippodrome et du centre d’entraînement afin de découvrir les coulisses des courses hippiques. Cette superbe initiative connaît-elle un succès ?
    Nous avons testé cette offre l’an dernier, avec succès. Cette initiative a permis à un public néophyte de nous découvrir (La visite est assurée par un membre très actif de notre Société des Courses, qui est dans le milieu depuis toujours). Pour le prix de la visite, nous offrons une invitation à venir assister à une réunion pendant le meeting d’été.
     
  • Deux des meilleurs entraîneurs en obstacle à savoir Guillaume MACAIRE et Arnaud CHAILLE CHAILLE sont installés à Royan, quels avantages tirez-vous de votre proximité avec le centre d’entraînement et les acteurs des courses ?
    Il est indéniable qu’ils donnent du crédit à notre hippodrome et que leur grande notoriété est de nature à attirer des professionnels venant courir chez nous, même dans d’autres spécialités.
Centre entrainement Royan

 

  • Votre cheval favori ou une casaque historique ?
    « Fan Idole », entrainée par Richard DENECHERE et propriété de Roland MENARD de Montendre, sud Charente-Maritime.
     
  • L’Hippodrome de Royan est très actif sur le réseau social Facebook avec plus de 2000 abonnés et dispose d’un site internet de qualité, quelle importance accordez-vous à la communication ?
    Elle est indispensable est même essentielle. Quand je suis arrivé à la présidence, j’ai multiplié le budget par 2,5 fois (en plus de la réalisation de notre site internet).
    Quand on a un spectacle de qualité, sur un hippodrome de qualité, il faut le faire savoir. La communication doit être considérée comme un investissement. Dans un premier temps, on dépense, dans un deuxième on récolte.
     
  • Vous semblez attacher à faire vivre le site hors réunions hippiques notamment à travers la privatisation de votre club house pour des événements entreprises, pouvez-vous nous en dire davantage ?
    Effectivement, nous envisageons de privatiser notre site en dehors des réunions hippiques. Nous allons finaliser l’installation d’un équipement de cuisine professionnelle pour proposer un package : salle et restauration. Nous pouvons être une alternative intéressante d’un hôtel, pour accueillir des groupes de quelques dizaines de personnes. Nous bénéficions d’un cadre de qualité et atypique que nous devons exploiter au mieux pour avoir des recettes supplémentaires d’une part et promouvoir nos réunions hippiques d’autre part.
    De plus, nous souhaitons ouvrir le restaurant au public le midi pour les mêmes raisons, comme cela se fait sur les golfs par exemple.
    Pour la mise en place opérationnelle, nous devons avoir l’accord de notre propriétaire, la communauté d’agglomération, et obtenir la validation administrative de notre installation. Encore un peu de patience mais nous sommes très confiants pour démarrer début 2022.
     
  • Quel regard portez-vous sur le bien-être animal ?
    Nous sommes particulièrement sensibles au bien-être équin, et notre rôle en tant qu’hippodrome et disposant d’un centre d’entrainement est stratégique. Nous devons montrer au public tout le travail effectué au quotidien pour le bien-être du cheval (entrainement, nutrition, suivi des soins vétérinaires, sécurité en courses, vie après sa carrière professionnelle). Il est indispensable d’occuper le territoire médiatique pour ne pas laisser la petite musique négative véhiculée par telle ou telle association, diffuser des pseudo-informations sur ce domaine.
     
  • Quels sont les futurs projets ou chantiers de la société des courses de Royan ?
    Je vais vous parler d’un projet de très grande importance dont ne nous sommes pas à l’origine, mais partie prenante. Il s’agit de l’installation, sur notre territoire, d’une clinique vétérinaire équine de niveau européen, portée par la communauté d’agglomération Royan Atlantique, dont le dossier administratif avance bien.
    Nous sommes, au premier chef, très favorables à ce projet à cause de la présence de quelque 320 chevaux sur notre centre d’entrainement et des réunions de courses qui accueillent environ 1000 chevaux par an. C’est un atout supplémentaire de nature à rassurer les professionnels qui trouveront à 20km de l’hippodrome un équipement de très grande qualité.
     
  • Votre devise ou citation favorite ?
    « Le succès est la somme de petits efforts répétés jour après jour »
     
  • Un mot pour vos salariés et bénévoles ?
    S’agissant du centre d’entrainement, nos salariés font globalement le job. Tout n’est pas toujours parfait bien sûr, mais nous mettons en place des procédures pour améliorer l’efficacité de leur travail dans le cadre de plannings à la semaine, au mois voire à l’année. En tenant compte, évidemment des conditions météorologiques, inhérentes à cette activité. Toutefois, il arrive que tel ou tel entraineur se manifeste vigoureusement. Quant aux bénévoles, peu nombreux mais efficaces, ils sont indispensables pour une quantité de tâches au quotidien, pour des travaux d’entretien et d’embellissement du site.
     
  • En conclusion 3 adjectifs pour décrire l’Hippodrome de Royan ?
    Champêtre, familial et convivial.

Prochaine réunion hippique - dimanche 18 juillet - 14h30 - Trophée Vert

 

Hippodrome Royan Atlantique

 

Animations Hippodrome Royan