Contrôle antidopage
Le Laboratoire des Courses Hippiques

Le laboratoire de contrôle antidopage de l'Institution des courses hippiques

Le Laboratoire des Courses Hippiques

Fichier vidéo

Une expertise internationalement reconnue


Le Laboratoire des Courses Hippiques (LCH), installé à Verrières-le-Buisson, est rattaché à la Fédération Nationale des Courses Hippiques. À la pointe de la recherche antidopage pour les équidés en Europe et dans le monde, il est l’un des laboratoires de référence de la Fédération Equestre Internationale (FEI) depuis plus de 10 ans et de l’IFHA, Fédération Internationale des Autorités Hippiques des Courses de Galop, depuis 2017.

Sur environ 2 500m2, le Laboratoire des Courses Hippiques rassemble plus de 60 collaborateurs, sous la responsabilité du Docteur Ludovic BAILLY-CHOURIBERRY, dédiés aux analyses de toxicologie, dont 9 scientifiques membres de l’AORC «Association of Official Racing Chemists».

Image

Un équipement de pointe dédié à l'analyse du contrôle antidopage


Le Laboratoire dispose d’un équipement de pointe avec plus de 50 spectromètres de masse.

Les techniques de pointe développées permettent une détection et une identification fiable et spécifique avec une sensibilité adaptée tout en respectant les exigences réglementaires et qualité.

Le LCH est accrédité par le COFRAC selon la norme ISO 17025 et le document ILAC G7.

Pour remplir ses missions, le LCH regroupe 7 départements analytiques et un département R&D avec 5 chercheurs, 3 techniciens et un ou deux étudiants en thèse et en Master II.

Image
Prélèvements biologiques courses hippiques

35 000 prélèvements biologiques chaque année


Le LCH analyse chaque année environ 35 000 prélèvements biologiques dont l’essentiel provient des courses hippiques françaises. Le LCH a aussi pour clients des organisations sportives et des sociétés de courses étrangères. Ils sont composés principalement de prélèvements d’urine et de sang et, dans une moindre mesure, de crins.

Pour chaque prélèvement de substrat (sang, urine, crin…), le Laboratoire des Courses Hippiques reçoit deux échantillons : un échantillon A qui est analysé immédiatement et un échantillon B qui est conservé pour permettre une deuxième analyse dans l’hypothèse où le prélèvement se révèlerait positif.

Au sein du laboratoire, les prélèvements transitent de façon anonyme à travers 18 lignes analytiques spécialisées selon les caractéristiques physico-chimiques des substances recherchées. Toutes ces analyses sont effectuées sous accréditation.

Image
prélèvements biologiques

Département Recherche et Développement


Les chercheurs du Laboratoire participent à des programmes de recherche en collaboration régulière à l'échelle nationale (Ecoles Nationales Vétérinaires, Universités, Institut Français du Cheval et de l'Equitation) ou internationale (Universités, Industries, AORC, FIAH, FEI, projets européens...). 

Ils publient chaque année des articles dans des revues internationales à comité de lecture. 

Leurs travaux portent notamment sur : 

  • La détection du dopage génétique ;
  • Le développement des méthodes indirectes par empreintes pour rechercher l’effet des molécules ;
  • L’utilisation de l’intelligence artificielle pour aller plus loin dans l’interprétation des données ou la recherche de produits ; 
  • L’optimisation des banques de données mondiales pour l’identification de composés inconnus ;
  • L’automatisation et l’optimisation des méthodes pour continuer à chercher toujours plus de molécules dans un volume de sang et d’urine constant ; 
  • La veille technique prospective, notamment avec les services de l’Etat (Douanes et répression des fraudes).
Image
Docteur Ludovic BAILLY-CHOURIBERRY.

Découvrez les publications du Laboratoire des Courses Hippiques dans des revues internationales à comité de lecture