Bien être équin
Les critères du bien-être équin

Les critères du bien-être équin

Qu’est-ce que le bien-être équin ?


L' Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail "ANSES" (saisine n° 2016-SA-0288) définit le bien-être de l’animal comme « l'état mental et physique positif lié à la satisfaction de ses besoins physiologiques et comportementaux, ainsi que de ses attentes. Cet état varie en fonction de la perception de la situation par l'animal ». La notion de bien-être comprend donc l'état physique, mais également l'état psychologique de l’animal, les deux étant interdépendants l'un de l'autre : un animal en situation de bien-être, c'est un animal qui se porte bien physiquement et mentalement.

Le bien-être animal a des modèles de description mondialement reconnus aussi bien professionnels que scientifiques. Forte de ces connaissances, la filière Cheval a élaboré en 2016 la « Charte pour le bien-être équin ». Elle a été signée en mars 2016 par France Galop et Le Trot. Cette charte traduit les mesures les plus pertinentes en termes de bien-être animal, et s’applique à tous types d’équidés, d’élevage, de loisir, de sport, de travail, de trait et de course, quel que soit leur âge.

URL de Vidéo distante

La charte du bien-être équin


Comme tous les signataires, France-Galop et le Trot s’engagent à :

  • Accompagner les professionnels du cheval à exercer leurs activités dans une perspective de triple performance (économique, sociale et environnementale), prenant en compte le bien-être animal, y compris dans sa dimension éthique ;
  • Communiquer sur les savoir-faire professionnels en matière de bien-être animal ;
  • Promouvoir la Charte au sein de chacune de leurs organisations ;
  • Encourager la recherche scientifique et la production de références techniques sur le bien-être équin ;
  • Conforter et vulgariser le socle commun de connaissances et compétences relatif au bien-être équin dans la formation initiale et continue ;
  • Inscrire la présente Charte pour le bien-être équin dans une démarche d’amélioration continue et de révision régulière, au regard de l’évolution des pratiques et des connaissances scientifiques.

En 2018, la charte a été complétée par un manuel technique qui fournit aux professionnels des outils pour optimiser leurs bonnes pratiques. Ce guide est conçu pour décliner en pratique les 8 mesures de la Charte nationale pour le bien-être équin.

Image
Label EquuRES

Label EquuRES


Le Label EquuRES est une démarche de qualité en faveur de l’environnement et du bien-être animal. Créé en 2014 à l’initiative du Conseil des Chevaux de Normandie, il s’adresse à toutes les structures professionnelles hébergeant des chevaux. Le Label EquuRES a été approuvé en 2020 par le Ministère de l’Agriculture.

Le Label EquuRES « Hippodrome » s’inscrit dans la continuité du Label EquuRES et est spécifiquement adapté aux hippodromes quelles que soient leur localisation et leur taille. Il a été conçu en concertation avec la Fédération Nationale des Courses Hippiques pour répondre aux enjeux de la filière tant sur la qualité environnementale que sur le respect du bien-être équin au sein de nos infrastructures. Ce Label intègre les 8 mesures de la charte du bien être équin, élaborée et signée par toute la filière cheval en 2016. Après étude de votre candidature, un évaluateur interne est mandaté pour réaliser un audit sur votre structure basé sur une grille d’évaluation reprenant 9 thématiques. Cette évaluation est contrôlée par un organisme de certification accrédité par le COFRAC « Comité Français d'Accréditation ».

Il existe 3 niveaux de labellisation, pour permettre aux hippodromes de faire évoluer leurs infrastructures et améliorer leur fonctionnement dans l’esprit d’une démarche d’amélioration continue :
N°1 Engagement - N°2 Progression - N°3 Excellence

Témoignages


Aujourd'hui, 12 hippodromes sont labellisés EquuRES :
Cabourg, Chantilly, Deauville - Clairefontaine, Deauville - La Touques, Evreux, Fontainebleau, La Ferté Vidame, Les Andelys, Lyon Bron - Parilly, Lyon La Soie, Mauquenchy et Rambouillet.

Image
Jean Coustères, Président de la Société des Courses d'Evreux

Jean COUSTÈRES - Président de la Société des Courses d'Evreux

"A travers ce Label, nous souhaitons démontrer notre attachement au bien-être animal et notre sensibilisation aux mesures environnementales auprès du public présent sur notre hippodrome mais également envers notre municipalité. Il est important d'afficher notre engagement et notre implication envers la région Normandie, véritable terre de cheval.
Au vu de notre labellisation EquuRES, nous percevons une bonification sur les subventions accordées par la région dans le cadre de nos investissements visant à améliorer nos structures.

L’obtention du Label EquuRES fut une formalité car notre société de courses était déjà très sensibilisée à une consommation éco-responsable et inscrit dans une démarche privilégiant le circuit court.
Il est de notre devoir d’accueillir les chevaux dans les meilleures conditions possibles et j’encourage mes compères Présidents de sociétés de courses à s’engager dans cette démarche EquuRES."

Image
Jean-Claude RAVIER, Président des Sociétés de courses Lyonnaises

Jean-Claude RAVIER - Président des Sociétés de Courses Lyonnaises

"Convaincu que le bien-être équin est une priorité pour nous tous, nous avons accepté le chalenge d’être agrée label EquuRES. En 2017, nos deux hippodromes Lyonnais ont reçu la labélisation, nous sommes précurseurs puisque désormais les Maire de Lyon et Président de la Métropole sont très attachés aux sujets environnementaux et bien-être animal. 
Nous avons amélioré nos process d’approvisionnement, nos modes de consommation d’énergie et l’organisation du travail.
L’approvisionnement local est largement utilisé pour de nombreux produits et notre consommation en eau ou en électricité est maitrisée et surveillée régulièrement.

Le label EquuRES a permis de modifier l’organisation du travail et la prise en compte de l’environnement par toute l’équipe ; comme pour tout, il reste des améliorations à réaliser qui sont à l’étude dans un proche avenir."