La Newsletter #RaceAndCare
Mieux comprendre le rôle de la cravache

Mieux comprendre le rôle de la cravache

Si vous ne pouvez pas visualiser ce message, consultez notre version en ligne
Fédération Nationale des Courses Hippiques Newsletter #5 La Newsletter #RaceAndCare France Galop LeTrot
Décembre 2021
Au sommaire

# Dossier du mois : Mieux comprendre le rôle de la cravache

# Enrichissement de la rubrique « Bien-être Equin » du site de la FNCH

# Le Chiffre du mois

# Hippodrome de Compiègne : un événement au service de l'innovation et la sécurité

 

# La vie après les courses

# Label EquuRES : l'hippodrome de la Ferté-Vidame obtient le label « EquuRES » Hippodrome

# Publications Raceandcare

# Articles de Presse

Dossier du mois
Mieux comprendre le rôle de la cravache

La cravache est un outil usuel du cavalier. Mais son utilisation peut interpeller le grand public et, partout dans le monde, son maintien en course fait débat. Instrument de sollicitation ou outil de guidage indispensable ? Les opinions s’affrontent…

Dans notre vidéo, le jockey Bertrand Lestrade, le driver Pierre Vercruysse et la commissaire de courses Stéphanie Daburon nous expliquent pourquoi et comment la cravache est utilisée en course, que ce soit à l’entraînement ou en compétition officielle.

De fait, les professionnels des courses s’accordent sur le caractère indispensable de cet outil en course, que ce soit pour réguler la trajectoire des chevaux et assurer ainsi la sécurité au sein du peloton ou pour stimuler et canaliser le cheval, notamment dans la dernière ligne droite… Mais pour autant leur objectif n’est jamais de faire mal à des animaux qu’ils respectent et auxquels ils se consacrent au quotidien.

Consciente des enjeux de l’utilisation de la cravache en matière de bien-être équin et d’image, l’institution des courses n’a eu de cesse de faire évoluer sa réglementation pour en limiter au maximum l’impact…

Les modèles de cravaches autorisés sont fixés par les codes des courses au trot et au galop selon un cahier des charges très strict. Les équipements actuels n’ont plus rien à voir avec les modèles traditionnels en cuir dont l’utilisation pouvait être douloureuse pour le cheval ; Désormais fabriquées en matériaux synthétiques très souples, garnies de mousse, elles sont conçues pour produire un bruit caractéristique auquel le cheval est habitué et qui joue un rôle prépondérant dans sa réaction : de fait, le mouvement réalisé par le jockey ou le driver n’est pas traumatisant pour le cheval qui réagit principalement au stimuli auditif.

Par ailleurs, le code des courses encadre le geste du jockey et du driver de manière à minimiser l’impact de la cravache lorsque cette dernière touche le cheval :

Lire la suite
Site internet
Enrichissement de la rubrique « Bien-être Equin » du site de la FNCH

La Fédération Nationale des Courses Hippiques a restructuré la rubrique « bien-être équin » de son site et l’a enrichie de nouveaux contenus afin d’en faire une base de connaissances de référence sur l’ensemble des sujets relatifs au bien-être du cheval de course.

Vous trouverez désormais sur www.fnch.fr une présentation didactique des critères du bien-être équin et de la façon dont ces critères sont mis en œuvre dans la vie du cheval de course, à l’entrainement, sur l’hippodrome et à l’issue de sa carrière en course. Ces éléments sont détaillés dans des fiches pratiques téléchargeables.

Le site donne également accès à d’autres ressources utiles telles que l’intégralité des Newsletters #RaceAndCare, une fiche sur l’utilisation du #RaceAndCare, le Guide de bonnes pratiques pour l’application des engagements de la Charte pour le bien-être équin ou encore les coordonnées des associations de reconversion agréées par France Galop et LeTROT.

Découvrez la rubrique « Bien-être Equin »
Le Chiffre du Mois
21 millions

Le « #RaceandCare » ne cesse de prendre de l’ampleur. Symbole de l’engagement de toute la filière hippique en faveur du bien-être équin, il est utilisé par ses acteurs pour publier des contenus qui témoignent de leur considération pour le cheval de course, des mesures mises en œuvre pour sa sécurité ou encore de sa vie après la compétition. Pour les professionnels, c’est un moyen concret de devenir ambassadeurs du bien-être équin.
Depuis le mois de janvier, le nombre d’interactions a dépassé les 21 millions sur les réseaux sociaux. Les vues sur les vidéos ont désormais passé le seuil des 2 millions de vues avec un mois d’octobre particulièrement dynamique.

Hippodrome de Compiègne
Hippodrome de Compiègne : un événement au service de l’innovation et la sécurité

Un grand saut en avant. Et de très belles perspectives dans l’amélioration de la sécurité des acteurs des courses et du bien-être équin.
Fin septembre, deux sociétés françaises, Tec Rail, dirigée par Jean-Philippe Boisgontier, et Fornells, dont le PDG est David Maizeret, ont été acceuillis sur l'hippodrome de Compiègne pour présenter la concrétisation de leurs efforts communs dans le secteur des infrastructures hippiques : lices et dalles de stabilisation en matières recyclées, obstacles et stalles de départ. Un événement qui a réuni une large audience, composée de plusieurs présidents de sociétés de courses, mais aussi de socio-professionnels, entraîneurs et jockeys, sans oublier des présidents de Fédérations Régionales.

Ces deux entités, dont les produits sont fabriqués en France, misent sur l’innovation et leur expertise de la filière hippique pour proposer des solutions répondant aux besoins des professionnels des courses, plus sécuritaires et plus respectueuses de l'environnement.

Elles ont présenté un projet marqué par des avancées significatives en matière de sécurité notamment concernant la conception des obstacles dont les barres d’impact et d’appel, les caissons de haies, ou la structure sont désormais conçus avec des matériaux plus souples permettant de réduire les risques en cas d’impact. La nouvelle génération de piquets de lices est quant à elle munie d'un système s'apparentant à un fusible, lequel cède lorsqu'il est soumis à un choc important. Les lices, dont les modèles précédents sont déjà composés à 70% de matières recyclées et entièrement recyclables, voient naître une nouvelle gamme contenant cette fois 95% de matériaux recyclés et toujours recyclables.

Evidemment sensible à cette démarche visant à améliorer la sécurité des jockeys et chevaux de course, la filière hippique a apprécié ces avancées, qui correspondent parfaitement à la démarche « raceandcare » engagée par la filière, laquelle comprend un volet dédié à l'amélioration de la sécurité des infrastructures. « Cette présentation était très intéressante et démontre la capacité de la filière à se remettre en cause pour la sécurité des hommes mais aussi celle des chevaux. La phase de recherche est loin d’être terminée mais un grand pas en avant a été fait et confirme que l’amélioration continue fait partie intégrante de notre politique » a déclaré Pierre Préaud, secrétaire général de la FNCH.

Plus d'informations : www.tecrail.fr - www.fornells.fr/hippodrome

La vie après les courses
Le Trot signe un accord de partenariat pour la reconversion des trotteurs

Le 26 septembre dernier, sur l’hippodrome de Vincennes, le Trot a signé, avec Passerelle et la Fédération Française de la Reconversion, deux associations reconnues dans le domaine de la reconversion, un accord de partenariat pour la reconversion des trotteurs en France. Ce partenariat historique, qui s’inscrit dans la lignée des réformes entreprises depuis 2014 par la Commission du bien-être animal, vise à augmenter significativement, dans les meilleures conditions possibles, le nombre de chevaux de course ayant accès à une « deuxième vie ». « Nous sommes très heureux d’avoir pu concrétiser ce partenariat », ont expliqué Arnaud Duluard et Richard Corde, Chef du Département Elevage et Santé Animale et Président de la commission bien-être au Trot. « Ces deux associations très dynamiques disposent chacune d’un réseau d’écuries affiliées dans lesquelles les trotteurs sont accueillis et font l’objet d’un travail de reconversion, adapté à leurs capacités et respectueux de leur bien-être. Ce partenariat nous permettra donc de développer significativement les opportunités pour offrir aux trotteurs une deuxième vie en tant que cheval de selle pour le loisir ou les sports équestres, après leur carrière de course. »
Un partenariat qui va déboucher sur des collaborations étroites et des engagements mutuels :

« Dans le cadre de ce partenariat, LeTROT enregistre, à titre gracieux, toute demande de reconversion présentée par les deux structures. Cet enregistrement permet de s’assurer que ces chevaux reconvertis ne pourront plus jamais participer à des courses. LeTROT pourra également apporter un appui logistique, technique et/ou financier à ces deux partenaires pour des actions promotionnelles organisées au bénéfice de la reconversion de Trotteurs Français. Enfin, LeTROT apporte un soutien financier pour tout cheval sorti de l'entraînement depuis moins d'un an, acquis par Passerelle, la FFR ou une de leurs écuries affiliées, dans le but de participer au financement du travail de reconversion. »

Label « EquuRES »
L’hippodrome de la Ferté-Vidame obtient le label « EquuRES » Hippodrome

Le label EquuRES est la seule démarche de qualité environnementale et de bien-être animal spécifiquement développée pour les entités de la filière équine. « EquuRES Hippodrome » s’inscrit dans la continuité du label EquuRes avec une démarche de qualité spécifiquement adaptée aux champs de courses. Elaboré autour de neuf thématiques (alimentation, soins et bien-être, transport, eau et énergie, paysages, déchets, bâtiments, communication et restauration), il constitue un outil au service de la transmission des bonnes pratiques et de la sensibilisation des usagers de l’hippodrome au respect du bien-être des chevaux et de l’environnement. Après Fontainebleau et Rambouillet, la Ferté-Vidame, situé dans l’Eure-et-Loire, est le treizième hippodrome labellisé. Son Président , Pascal Teilleux n’a pas caché sa satisfaction : « Cette labellisation va nous permettre de mettre en valeur notre hippodrome et de bénéficier de plusieurs avantages réservés aux possesseurs de ce label. C’est également un plus pour les spectateurs, c’est enrichissant de savoir que certains hippodromes sont labellisés et cela nous donne une plus grande notoriété. Vis-à-vis de l’Institution, on est fier de pouvoir dire que l’on a obtenu le label EquuRES hippodrome, cela nous offre plus de crédits et de reconnaissance face à nos engagements. »

Un label appelé à se développer, de nombreuses sociétés de courses affichant une réelle motivation pour obtenir cette marque de qualité et s’inscrire dans la démarche d’amélioration continue qu’elle propose.

Publications RaceAndCare

Impactant, fédérateur et international, le #RaceAndCare a été adopté par toute l’Institution des courses hippiques. Utilisé sur l’ensemble des réseaux sociaux, il recense les publications liées au bien-être du cheval athlète. Jockeys et drivers, propriétaires ou passionnés, école de formation et associations de reconversion, etc. , de plus en plus de personnes l’utilisent chaque jour. Tous ambassadeurs du bien-être équin !

Retrouvez dans cette newsletter une sélection de publications #RaceAndCare :

Articles de Presse
Chevalmag.com – 26 octobre 2021

Un nouveau partenariat pour le bien-être équin

Les conseils des chevaux, la Société Hippique Française et la Société Française des Equidés de Travail ont signé le 28 octobre un partenariat pour promouvoir auprès de tous les détenteurs de chevaux la charte pour le bien-être équin et l’application gratuite EquiPass qui permet notamment aux détenteurs particuliers de chevaux de s’évaluer sur les critères du bien-être équin et d’adhérer à la charte.

bbc.com – 7 octobre 2021

New rules aimed at ensuring racehorses do not enter food chain

Suite au scandale révélé cet été par l’émission Panorama, la BHA, l’autorité de supervision des courses britanniques va imposer, à compter de janvier prochain, une exclusion préalable de la consommation humaine pour tous les chevaux de course participant aux courses britanniques.

Ouest-France – 11 novembre 2021

Pentathlon moderne. L’espoir Eline Lucet se dit « dégoûtée » après la suppression de l’équitation

Suite au scandale de l’incident survenu lors des JO de Tokyo, l’Union Internationale de Penthatlon Moderne a pris la décision de d’écarter du programme de la discipline l’épreuve d’équitation, qualifiée de « frein au développement [du] sport ». L’équitation sera remplacée par une autre épreuve après les JO de Paris en 2024. Une décision qui déçoit de nombreux pratiquants.

horsetalk.co.nz – 13 novembre 2021

Challenges in keeping competition horses happy explored in British study

Des chercheurs britanniques viennent de publier dans la Revue Animals une étude sur la perception des différents acteurs du Sport Equestre sur les problématiques actuelles liées au bien-être équin dans leur discipline.

Suivez l'actualité
#RACEANDCARE
www.fnch.fr Suivez-nous sur linkedin
Fédération Nationale des Courses Hippiques
46, place Abel Gance - 92100 Boulogne Billancourt
Tél. 01 42 68 87 81
Equidia France Galop GTHP Le trot
Vous ne souhaitez plus recevoir d'e-mails de notre part ?
Vous pouvez vous désinscrire de la lettre d'information.