240 Hippodromes - Plus de 9 Milliards d'euros d'enjeux

74 000 Emplois directs et indirects

banner

Les métiers des courses

L'ÉLEVEUR



Il est le premier maillon de la chaîne des courses. Dans son haras, il établit pour ses juments le meilleur croisement possible en choisissant des étalons en fonction de critères déterminés. Il surveille la gestation (11 mois) et prépare ensuite les poulains (appelés " foals " jusqu'à 1 an), dès leur naissance, à devenir de futurs athlètes en surveillant leur croissance.


L'ENTRAÎNEUR

Il a la lourde tâche de juger de l'aptitude du cheval à la compétition et de la mettre en valeur. Véritable préparateur physique et psychique du cheval, il doit l'amener progressivement à exprimer tout son potentiel grâce à un programme spécifique adapté à ses capacités


LE DRIVER

Le driver pratique la discipline du trot attelé. Il est assis dans un sulky attelé à l'arrière du cheval. Il n'a aucune contrainte de poids ni de taille. La carrière d'un driver est d'ailleurs beaucoup plus longue que celle d'un jockey. Cependant la difficulté n'est pas moindre. Il doit respecter l'allure du trot sous peine d'élimination et prendre garde à ne pas commettre de faux départ. Tout comme le jockey, il doit être doté de qualités techniques, intellectuelles, et physiques. Il doit faire en sorte d'établir une tactique de course, en veillant toujours sur l'allure de son cheval. Le risque est aussi important car les renversements de sulky en cas de collision peuvent être très dangereux.


LE JOCKEY

Son activité physique l'assimile, sur le plan sportif, à un athlète de haut niveau astreint à une discipline de vie rigoureuse. Son métier est d'une très grande exigence et comporte des risques réels, particulièrement en obstacle. Au cours de sa carrière, le jockey monte sous les couleurs de différents propriétaires mais il peut également monter sous contrat pour un propriétaire.

Le jockey doit allier qualités techniques (ce qu'on appelle la " main "), intellectuelles (sens tactique) et physiques. En plat, un jockey s'astreint à peser autour de 52 kilos et en obstacle autour de 61 kilos. Il doit tout à la fois respecter les instructions tactiques de l'entraîneur et parer le mieux possible aux aléas de la course, la course se jouant en moyenne sur 2 minutes !


Association des Jockeys de Galop en France

http://www.asso-jockeys.com/




LE VÉTÉRINAIRE




Les vétérinaires interviennent à différents niveaux sur les chevaux de courses. Pour le compte des propriétaires, ils sont responsables de la santé des chevaux, et interviennent à l’entraînement pour le suivi médico-sportif de ces derniers. Les jours de course, seuls deux types de vétérinaires peuvent intervenir sur les hippodromes : au moins un vétérinaire de service est présent lors de chaque réunion de courses pour assurer les urgences, contrôler l'identité des partants, la validité des vaccinations, et veiller à leur confort sur l'hippodrome. Tandis qu’un autre vétérinaire, agréé par la FNCF assure les prélèvements biologiques pour contrôler l'absence de substances prohibées.



Pour la formation des vétérinaires en France, il existe 4 Écoles Vétérinaires :

  • L’École Nationale Vétérinaire d'Alfort : www.vet-alfort.fr
  • Oniris, École nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l'alimentation, Nantes-Atlantique : www.oniris-nantes.fr
  • VetAgro Sup, Institut d'enseignement supérieur et de recherche en alimentation, santé animale, sciences agronomiques et de l'environnement (Lyon) : www.vetagro-sup.fr
  • L’École Nationale Vétérinaire de Toulouse : www.envt.fr

     

LE MARÉCHAL-FERRANT

" No feet, no horse ", l'expression anglaise traduit le rôle prépondérant du professionnel chargé de s'occuper des sabots et, bien sûr, d'y apposer des fers. Aujourd'hui, sa tâche s'apparente plus à l'adaptation de fers fabriqués en série. Il peut également assurer la pose de ferrures orthopédiques. Son travail est déterminant pour les qualités et l'équilibre du cheval, ses aplombs et son aisance à se déplacer. En fer ou en aluminium, les fers sont cloués ou collés, ils varient en fonction de la physiologie du cheval et de son activité (période de repos ou de compétition).

 

Pôle de Compétitivité Filière Equine

http://www.equiressources.fr/


Les Haras nationaux - Institut Français du cheval et de l'équitation

http://www.haras-nationaux.fr


Fondation Hippolia

http://www.pole-filiere-equine.com/


Fédération Nationale du Cheval

http://www.fnc.fnsea.fr/sites/fnc/

A234_234_10