240 Hippodromes - Plus de 9 Milliards d'euros d'enjeux

74 000 Emplois directs et indirects

banner

Le Fonctionnement des courses en France

Un enracinement des Courses sur tout le territoire national

235 associations, dites Sociétés de Courses, organisent chaque année 2.280 réunions de Courses (soit plus de 17.800 courses).

162 d’entre elles ne sont autorisées à enregistrer des paris que sur leur hippodrome, compte tenu des critères exigés pour les réunions supports de paris urbains.

_00007-1L’activité de ces 162 Sociétés, « privées » des ressources des enjeux nationaux, est indispensable à l’organisation d’un programme de sélection pour les chevaux qui participeront ensuite à plus de 1 130 réunions supports d’enjeux nationaux.

La présence d’hippodromes dans toutes les régions françaises, du Nord au Sud, d’Est en Ouest, sans oublier la Corse, la Guadeloupe et la Martinique, permet de susciter des vocations d’éleveurs, de propriétaires, d’entraîneurs, de jockeys, mais aussi de turfistes qui se dirigeront ensuite vers les réseaux de prises de paris.

Facteurs d’animation locale, les hippodromes bénéficient souvent du soutien des Collectivités territoriales, notamment dans les régions d’élevage où la filière hippique constitue un frein très efficace à la désertification des campagnes.

A234_234_8